Le schéma narratif

 

La structure du récit

 

 Genres de texte : récits d'aventures, récits autobiographiques, romans, contes.

 

1. Avant d'écrire une histoire fictive ou réelle, il est important d'avoir un sujet de base dans la tête. À partir de ce sujet, tu élabores un plan de travail dans lequel tu écris toutes les idées que tu as. Généralement, on ne retrouve pas de phrases complètes dans le plan. Ce sont des mots-clés qui vont te guider lors du processus d'écriture.

 

  

2. Lorsque ton plan est terminé, tu peux passer à l'étape du brouillon. Le brouillon, son nom l'indique, n'est pas la version finale de ton travail. Il peut, en court de route, changer. Par contre les idées de base restent les mêmes. Pendant la rédaction de ton brouillon, tu prends soin de bien écrire tes phrases. Les idées doivent se suivrent selon un ordre logique ou chronologique. Une fois le brouillon terminé, tu relis ton texte plusieurs fois.

 

  • La première lecture doit te permettre de voir si tes idées font du sens. Donc c'est-à-dire de s'assurer de l'ordre logique ou chronologique des évènements.
  • La deuxième lecture doit te permettre de voir si tes phrases sont correctement écrites. Tu vérifies la syntaxe, c'est à ce moment que tu rajoutes d'autres mots ou des synonymes pour enrichir ton texte.
  • La troisième lecture doit te permettre de corriger tes fautes d'orthographes, de temps de verbes, de participe passé.
  • Finalement la dernière lecture doit te permettre de vérifier, si après toutes ces corrections, ton texte fait du sens.

 

3. La dernière étape, est celle de la mise au propre de ton texte. Il doit être structuré en paragraphes pour une meilleure lecture et une meilleure compréhension de ton histoire.

Notion de schéma narratif : dans un récit, les évènements s’enchaînent selon un processus de transformation qui mène les personnages d’un état initial à un état final.

 

 

 

Voici les différentes étapes de ta production, tu sépares ses étapes en faisant des paragraphes.

 

 

1er étape:

Situation initiale: C'est le début de ton histoire. Tu présentes le personnage principale, le lieu et le temps. Il y a une certaine stabilité.

 

 

2e étape:

Évènement perturbateur: C'est une action positive ou négative qui fait en sorte que le personnage principal réagit. C'est la rupture avec la stabilité de départ.

 

3e étape:

Péripéties: C'est le processus de transformation. C'est là que l'on retrouve la majorité des actions de ton personnage principal et des personnages secondaires. C'est ici que les personnages entreprennent des actions pour essayer de régler le problème. Il faut essayer de retrouver l'équilibre du départ.

 

 

4e étape:

Dénouement: C'est ici que tu règles la situation qui causait un problème. On retrouve l'équilibre du début de l'histoire.

 

5e étape:

Situation finale : Cela peut être une fin heureuse ou malheureuse. On retrouve une situation stable.

 

N'oublie pas qu'une présentation soignée ainsi qu'une belle calligraphie sont très importantes. Il est également très utile, sinon essentiel d'utiliser un dictionnaire et un Bescherelle en tout temps.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×